Lorsqu'on poursuit ses objectifs avec constance, les résultats suivent

Abilashan, Janine et Daniel ont rejoint CSL Behring de manières très différentes et dans cet entretien, ils expliquent les objectifs qu'ils ont déjà pu atteindre – et ceux qu'ils visent.

De gauche à droite:

DANIEL FURMSTON, Manufacturing Technology Expert, Lengnau
ABILASHAN SITHAMPARI, Global Regulatory Affairs CMC Scientist, Berne
JANINE KURATLI, Manager Data Analytics, Berne 

Jeunes collaborateurs de CSL Behring Berne et Lengnau

ABILASHAN, de quoi rêvais-tu quand tu étais étudiant ? Quel était ton objectif ? 
Abilashan : Quand j’ai décidé d’étudier la bio­chimie, je voulais découvrir des mécanismes d’ac­tion qui permettent d’aider un maximum de gens. Cependant, pendant mes études à l’université je me suis rendu compte qu’il fallait faire preuve d’une grande tolérance à la frustration, car les revers sont nombreux et la recherche est souvent très éloignée des applications cliniques. Intégrer le monde de l’entreprise s’est donc présenté comme une alterna­tive attrayante pour moi.
Il y a trois ans, tu as décidé d'effectuer un stage chez CSL Behring. Pourquoi ?
Abilashan : J’ai découvert CSL pendant mes études lors d’un Lunch Talk. Les personnes qui ont présenté l’entreprise m’ont paru très ouvertes. Pen­dant mon stage chez CSL, l’un de ces « ambassadeurs CSL » m’a reconnu, même si on ne s’était pas recroisés depuis bien six mois et ça a été pour moi une autre raison de rester chez CSL.

DANIEL, il y a quelques années, tu as effectué une reconversion dans ta carrière. Comment as-tu pris cette décision ?
Daniel : Jusqu’en 2015, je travaillais comme res­ponsable technique de laboratoire à l’université de Melbourne pour un projet de CSL Behring. J’ai trouvé le projet et l’entreprise très intéressants. Puis, CSL m’a offert des perspectives de carrière que ne m’offrait pas mon ancien employeur, cela a facilité la prise de décision.
Comment as-tu été accueilli lorsque tu as rejoint l'entreprise ?
Daniel : J’ai naturellement bénéficié des sessions de formation interne, mais il y a aussi chez CSL Behring une atmosphère de coopération. Quand j’ai une question, je peux toujours me tourner vers mes collègues. Cela m’a beaucoup aidé au début !

JANINE, quelles ont été les différentes étapes de ton développement de carrière?
Janine : Je fais partie de l’équipe Data Analytics de CSL, une cellule qui, lorsque j’ai commencé, en était encore à ses débuts. Au départ, nous étions deux, mon chef et moi. Aujourd’hui, nous avons déjà cinq personnes en charge du support pour l’analyse de données et des innovations dans le domaine de l’apprentissage automatique et des formations. Après environ un an, il m’a été possible de passer au niveau supérieur. C’est alors que je suis devenue cheffe d’équipe adjointe. Depuis, je suis aussi char­gée du Global User Responsibility pour l’un de nos outils de statistiques.

Que conseilleriez-vous aux jeunes qui débutent dans leur carrière, qu’est-ce qui est important ?
Janine: Soyez courageux et postulez pour des postes même si votre profil ne semble pas corres­pondre de prime abord. Et poursuivez toujours votre objectif avec constance, les résultats seront au rendez-vous !

Cette interview a été publiée dans le magazine "Most Attractive Employers" d'UNIVERSUM. Parmi 100 entreprises, CSL Behring est l'un des employeurs les plus attractifs de Suisse selon le classement des étudiants et des professionnels du prix UNIVERSUM. 

Texte : Ute Liebig

Photo : Jon Godwin Photography

Universum Award Natural SciencesNatural Sciences Logo Professional Ranking